Résidences

Nous souhaitons favoriser la création contemporaine, soutenir les artistes normands, faire émerger de nouvelles formes où les arts s’emmêlent, promouvoir l’inédit…

Tout au long de l’année, en partenariat avec les deux municipalités, nous accompagnons trois ou quatre compagnies, en offrant des conditions de création en immersion dans un lieu de travail décent, ainsi qu’un logement, de la nourriture, et les jours de grand vent… un cachet !

En contrepartie, la compagnie propose des temps de restitutions publiques qui témoignent de l’évolution du projet, étape après étape. Souvent, les spectacles aboutis se jouent lors du festival.

Projets 2017/2018 : « PORTRAITS DE COUPLES »


Domino Rouge

Compagnie Frappe-Tête-Théâtre

La jeune compagnie caennaise investira la scène du Batolune pour la création de Domino rouge.

Paul et Louise s’aiment, se marient, de la douceur et des rêves plein la tête… mais la Première Guerre Mondiale éclate. Paul est envoyé́ au front. Très vite, au cœur de l’horreur pour lui tout est clair : « Demain, j’aurai déserté. »

Domino rouge, c’est l’histoire d’un homme prêt à se mutiler pour retrouver sa femme, prêt à déserter pour échapper à la guerre, prêt à se travestir pour échapper à la justice, un homme qui perd son identité, un homme pris dans la confusion des genres, un homme en quête de lui-même…

Les tranchées ne feront pas de Paul Grappe « un homme »…

La compagnie propose une très libre adaptation d’un célèbre fait divers, une histoire hors du commun qui pourtant raconte la vie de gens ordinaires. Elle resurgit 100 ans plus tard, sur scène et bientôt à l’écran, au tournant d’un autre siècle, à un moment charnière où la question du masculin et du féminin se pose, plus que jamais.

Le Frappe-Tête Théâtre, très remarqué lors du festival Paroles Paroles 2017 avec son cabaret poétique « Quelle vie ! » revient en force et en émotion. Un spectacle très prometteur.

 

Distribution :

Avec Julie Piednoir et Guillaume Hermange

Écriture : Yohan Leforestier

Mise en scène : Elodie Foubert

Pratique :

Restitution de résidence : Mercredi 29 novembre 2017 à 19h, au Batolune, rue des Corsaires Honfleur.

Gratuit sur réservation reservation@paroles-paroles.fr


Une Laborieuse Entreprise

D’Hanokh Levin

Théâtre Arnold

LEVIVA
Je ne cherche ni la gloire,
ni l’argent, juste un peu de compréhension,
juste laisser une petite trace
après nous, que l’on sache : nous avons existé.

Une laborieuse entreprise, c’est une tentative de divorce sans préambule, et sans pincettes. Yona, reproche tout à sa femme Léviva. A son tour, elle lui oppose toutes ses contradictions, ses lâchetés et petit à petit l’émotion les submerge… Tous les efforts qu’ils feront pour se rapprocher n’aboutiront qu’à des querelles.

Au travers de cette comédie cinglante, Hanokh Levin passe en revue ce qui constitue les couples : pensées, sentiments, relations, famille, travail… Mais pour Léviva et Yona, le plus gros est derrière, et ce qu’ils ont rêvé pour eux-mêmes n’est plus possible.

Une laborieuse entreprise, c’est aussi ça : la conscience du temps qui passe.

Les personnages trouvent au fond de leur désespoir une pulsion de vie incroyable. Vifs, drôles et cruels à la fois, ils touchent au burlesque. Une fois encore l’auteur dévoile son grand talent d’écriture : la langue est forte, subtile et l’humour particulièrement grinçant.

Voilà pour les comédiens, un sacré défi à relever !

Distribution :

Avec Camille Behr et Bernard Vercier

Mise en scène : Clara Schwarzenberg.

Pratique :

Résidence du 17 février au 4 mars 2018, école Les Rainettes, Equemauville.

Création lumière les 22 et 23 mars 2018 à Honfleur.

Restitution de résidence (date à déterminer)

Partagez !