Le motif

Théâtre

Guy Foissy

Compagnie : Théâtre d’en Haut (Rouen) – Scène amateur FNCTA

L’art de la chute…

Deux femmes, deux vies ! Quand Sophia rencontre Sophie, l’une semble être le bourreau, la main vengeresse. L’autre ne sait pas pourquoi elle est ici.  Mais toutes deux se parlent. Que comprennent-elles ? Et que perçoit le public ? Sophia enlève Sophie… Sophie est belle et plait à Sophia ! Mais pourquoi, pour quel MOTIF ? La fin, le dénouement très rapide, délivre une réponse surprenante. La réponse est dans l’art de la chute…. deux minutes avant la fin. Alléchant, non ? Qui résisterait ?

D’année en année le Théâtre d’en Haut ne cesse de nous surprendre. Et c’est toujours un immense plaisir de replonger dans les univers absurdes ou insolites qu’ils aiment défendre. De Madame Marguerite à Pipe show dans les Alpes en passant par La Leçon de Ionesco, nous en arrivons à ce Motif : venez, sans hésiter !

Distribution : Laetitia Georget, Christelle Juillet

Mise en scène: Jacques Tyc

Ni une ni deux

Théâtre

Eugène Durif

Théâtre de l’acte (Saint-Lô) – Scène amateur FNCTA

Ni une ni deux met en scène deux personnages féminins et un musicien, sur une scène, dans une situation qui les dépasse, les perturbe, prisonniers de leur condition. Dans ce truculent ballet de jeux de mots et de quiproquos, ces trois personnages sont de ceux qui ratent mais « s’ajustent au fiasco ». Tout cela ponctué par les interventions agacées et pressantes d’un régisseur. En somme, comment exister à tout prix au regard des autres quand on n’a rien à dire ?

Entre “passe-moi-la-folie” et “pleurer-rire”, de la folie communicative de notre société au temps qui passe et qui nous échappe, un très bon moment à passer en assistant à cette pièce absurde, si pleine de sens…

C’est parce que le théâtre est toujours une histoire de famille, et que le Théâtre de l’acte fait maintenant partie de notre grande famille Paroles Paroles, nous sommes heureux d’accueillir une nouvelle fois le père, la mère et  cette année, la fille ! Bonne pioche.

 Distribution : La Groulle : Ninon Legendre / L’effarée :  Françoise Hamard-Legendre / Le tiers : Michel Legendre

 Mise en scène collective

Du vide sous les toits

Théâtre

Mathilde Burucoa 

Compagnie Couverture(s) – Livarot (14) – Scène professionnelle

Voilà un spectacle qui questionne, droit au cœur de la jeunesse et de l’actualité. Le pouvoir de changer les choses serait-il entre nos mains ? N’en rien faire et être heureux pour soi est-il un droit ? Agathe, Nora et Louis ne se connaissaient pas avant de vivre ensemble. Au sein d’un laboratoire désaffecté, ils reconstruisent un lieu de vie isolé du monde. Une quatrième les rejoint. Elle s’y plaît. S’y guérit. Le temps passe. Mais voilà qu’elle doute. Dans un monde qui donne l’impression que tout demande à être sauvé, ce qu’ils appellent « le Hangar » serait-il suffisant ?

Du vide sous les toits interroge le spectateur sur l’utilité, la nécessité, la responsabilité et la possibilité de l’engagement de tout un chacun face à des situations de crises vécues au quotidien comme celles, extraordinaires, vécues suite aux attentats de novembre 2015. Découverte au Tanit Théâtre cette année, la jeune compagnie Couverture(s) a tout d’une grande ! Il y a urgence à découvrir ce beau texte.

Distribution : Noémie Fourdan, Estelle Graczyk, Margot Réminiac, Nicolas Stark-Nesjoua et Thomas Justine 

Mise en scène : Mathilde Burucoa 

Dom Juan

Théâtre

Molière

 Théâtre

 TROC – Théâtre du ROi de Coeur  (Maurens – Dordogne)

Scène professionnelle

Dom Juan a séduit Done Elvire, mais veut en épouser tant d’autres. Contraint de jouer double jeu, il assure à chacune, tour à tour, son amour. Mais finit par être activement recherché. Déguisés, Dom Juan et Sganarelle font route pour échapper à leurs poursuivants…

Voilà un homme qui ne lâche jamais : Dom Juan tiendra jusqu’au bout, jusqu’à sa propre fin. Il n’a de foi qu’en lui-même, il cueille le moment présent avec un égoïsme à faire hurler : il fascine, il séduit, il horrifie.

Tout le monde connaît Dom Juan pour son nom et pour l’aspect séducteur de son caractère, mais il n’est pas que cela…

Découvert lors de l’édition 2016 avec Alice au Pays des merveilles, le pétillant Théâtre du Roi de Cœur invite une nouvelle fois le spectateur à découvrir et entretenir la mémoire d’une légende dans une mise en scène toujours dépoussiérée. Ici ce sont quatre comédiens qui se partagent tous les rôles. Le drame se mêle à la fête, le tragique au comique… Une soirée incontournable !

Avec Paul Bertin-Hugault, Nicolas Grosrichard, Maud Bouchat, Alexandre Risso

Mise en scène: Chloé de Broca / Assistant mise en scène : Martin Jaspar