Contes à écrire

Kamel Zouaoui

Compagnie Les fils de Zouave (Paris – 75) – Scène professionnelle

Ecrire à plusieurs pour éviter le trou noir ou la page blanche…  En suivant les diverses étapes de l’écriture d’un conte, chaque groupe a pour mission d’inclure le(s) mot(s) choisi(s) par le conteur dans son histoire. Un membre est chargé de la rédaction  du conte,  un autre de la gestion de la distribution de la  parole, un autre de la restitution orale auprès du groupe. Tour à tour les contes évoluent et la narration progresse et s’étoffe…  La séance se termine par un conte offert par l’artiste, improvisé à partir des productions de l’atelier.   

« Pour moi, le conte est un outil démocratique. Il permet l’appropriation d’une part de l’histoire universelle et la rencontre avec le patrimoine. C’est un outil pédagogique  par sa faculté à développer  le goût de l’école et l’apprentissage. C’est un levier supplémentaire pour aller les uns vers les autres, ou simplement vers soi. »  Kamel Zouaoui

Kamel Zouaoui est le parrain de cette onzième édition de la parole francophone.

Du vide sous les toits

Mathilde Burucoa 

Compagnie Couverture(s) – Livarot (14) – Scène professionnelle

Voilà un spectacle qui questionne, droit au cœur de la jeunesse et de l’actualité. Le pouvoir de changer les choses serait-il entre nos mains ? N’en rien faire et être heureux pour soi est-il un droit ? Agathe, Nora et Louis ne se connaissaient pas avant de vivre ensemble. Au sein d’un laboratoire désaffecté, ils reconstruisent un lieu de vie isolé du monde. Une quatrième les rejoint. Elle s’y plaît. S’y guérit. Le temps passe. Mais voilà qu’elle doute. Dans un monde qui donne l’impression que tout demande à être sauvé, ce qu’ils appellent « le Hangar » serait-il suffisant ?

Du vide sous les toits interroge le spectateur sur l’utilité, la nécessité, la responsabilité et la possibilité de l’engagement de tout un chacun face à des situations de crises vécues au quotidien comme celles, extraordinaires, vécues suite aux attentats de novembre 2015. Découverte au Tanit Théâtre cette année, la jeune compagnie Couverture(s) a tout d’une grande ! Il y a urgence à découvrir ce beau texte.

Distribution : Noémie Fourdan, Estelle Graczyk, Margot Réminiac, Nicolas Stark-Nesjoua et Thomas Justine 

Mise en scène : Mathilde Burucoa