Les princesses n’en font qu’à leur tête

Marie Lemoine

D’après Grimm et Andersen

Compagnie Magnanarelle  (Gavrus-14) – Scène professionnelle

Du garçon porcher d’Andersen, au roi grenouille des Frères Grimm,  en passant par le mariage de la princesse Mirabelle de Marie Lemoine, ce spectacle rassemble trois récits de princesses. L’une est peu touchée par la loyauté et les présents offerts par les princes, sauf peut-être ceux du garçon porcher au service de son père… La seconde préfère se promener dans la campagne en mobylette plutôt que de se marier. Ce sont ses amis qui la sauvent du mariage forcé ! La troisième fait des promesses qu’elle ne tient pas, puis finit par obéir, ou presque…

Tradition et modernité dialoguent au fil des contes. Venue du monde de l’image, ses récits donnent à voir et laissent sa part belle au silence. Elle délivre ici le destin de trois espiègles rebelles, avec le talent du griot, dont on boit chaque mot.  Elle fait voyager son auditoire d’un univers à l’autre, ouvre les cœurs des plus jeunes à l’aventure et les têtes au rêve, à la réflexion. Les princes ont beau être vraiment charmants, en 2019 les princesses ne s’en laissent plus conter !

Récits : Marie Lemoine

Musique : Olivier Riquart, accordéon

Carré livres

Compagnie Magnanarelle  (Gavrus-14) – Scène professionnelle

Tracer tout d’abord un carré. Y dessiner un public, confortablement installé. Avec, dans la tête, un secret désir d’escapade. En tracer un second, plus petit, posé juste devant. Songer qu’il est comme une armoire avec portes et tiroirs et qu’il recèle bien des histoires. Asseoir dessus une conteuse et la laisser vous convaincre que par la magie des livres, on peut s’en aller loin, très très loin…

Marie Lemoine propose aux plus petits un spectacle intimiste dont le décor principal est constitué de quatre cubes contenant pour trois d’entre eux : DES LIVRES ! C’est par l’intermédiaire d’un petit personnage nommé Jeannine que se fait l’entrée dans le temps des contes. Jeannine reste présente tout au long du récit d’une douzaine d’albums, avant de retourner « se ranger » dans son cube, à la cave.

La conteuse donne à voir en grand : les mots sortent des livres et se mettent à vivre. Marie Lemoine offre ici un merveilleux voyage immobile : un régal pour les bébés lecteurs et plus jeunes spectateurs !

Récits : Marie Lemoine

Carré livres

Compagnie Magnanarelle  (Gavrus-14) – Scène professionnelle

Tracer tout d’abord un carré. Y dessiner un public, confortablement installé. Avec, dans la tête, un secret désir d’escapade. En tracer un second, plus petit, posé juste devant. Songer qu’il est comme une armoire avec portes et tiroirs et qu’il recèle bien des histoires. Asseoir dessus une conteuse et la laisser vous convaincre que par la magie des livres, on peut s’en aller loin, très très loin…

Marie Lemoine propose aux plus petits un spectacle intimiste dont le décor principal est constitué de quatre cubes contenant pour trois d’entre eux : DES LIVRES ! C’est par l’intermédiaire d’un petit personnage nommé Jeannine que se fait l’entrée dans le temps des contes. Jeannine reste présente tout au long du récit d’une douzaine d’albums, avant de retourner « se ranger » dans son cube, à la cave.

La conteuse donne à voir en grand : les mots sortent des livres et se mettent à vivre. Marie Lemoine offre ici un merveilleux voyage immobile : un régal pour les bébés lecteurs et plus jeunes spectateurs !

Récits : Marie Lemoine

Les pas sages d’un fou

Premier volet de la trilogie Nasredine

Kamel Zouaoui, parrain de l’édition 2019

Compagnie Les fils de Zouave (Paris) – Scène professionnelle

Les histoires de Nasredine ont traversé les siècles et se transmettent dans les familles de génération en génération, tout autour de la Méditerranée et bien au-delà ! Ce conte animé est une invitation au voyage. À la manière du Goual (le Diseur Maghrébin), Kamel Zouaoui nous offre de partager les aventures de Nasredine, de sa famille, de ses voisins dans un village universel. Il devient tour à tour chacun des personnages, en laissant son aura de conteur orchestrer l’aventure !

À tous les porteurs d’oreilles : si vous ne venez pas à Nasredine, Nasredine viendra à vous… Ce personnage fabuleux est incontournable. Ses histoires ont traversé les siècles et la Méditerranée pour venir jusqu’à nous. Elles se mettent aujourd’hui sur leur trente et un. Ainsi le pommier prend la couleur de l’arganier, le temps d’un voyage en palabres.    

«On ressort de ce spectacle avec la douce certitude de n’être que d’un seul monde.» Agenda des Spectacles

Jeu et mise en scène : Kamel Zouaoui

Les pas sages d’un fou

Premier volet de la trilogie Nasredine

Kamel Zouaoui, parrain de l’édition 2019

Compagnie Les fils de Zouave (Paris) – Scène professionnelle

Les histoires de Nasredine ont traversé les siècles et se transmettent dans les familles de génération en génération, tout autour de la Méditerranée et bien au-delà ! Ce conte animé est une invitation au voyage. À la manière du Goual (le Diseur Maghrébin), Kamel Zouaoui nous offre de partager les aventures de Nasredine, de sa famille, de ses voisins dans un village universel. Il devient tour à tour chacun des personnages, en laissant son aura de conteur orchestrer l’aventure !

À tous les porteurs d’oreilles : si vous ne venez pas à Nasredine, Nasredine viendra à vous… Ce personnage fabuleux est incontournable. Ses histoires ont traversé les siècles et la Méditerranée pour venir jusqu’à nous. Elles se mettent aujourd’hui sur leur trente et un. Ainsi le pommier prend la couleur de l’arganier, le temps d’un voyage en palabres.    

«On ressort de ce spectacle avec la douce certitude de n’être que d’un seul monde.» Agenda des Spectacles

Jeu et mise en scène : Kamel Zouaoui

Contes à écrire

Kamel Zouaoui

Compagnie Les fils de Zouave (Paris – 75) – Scène professionnelle

Ecrire à plusieurs pour éviter le trou noir ou la page blanche…  En suivant les diverses étapes de l’écriture d’un conte, chaque groupe a pour mission d’inclure le(s) mot(s) choisi(s) par le conteur dans son histoire. Un membre est chargé de la rédaction  du conte,  un autre de la gestion de la distribution de la  parole, un autre de la restitution orale auprès du groupe. Tour à tour les contes évoluent et la narration progresse et s’étoffe…  La séance se termine par un conte offert par l’artiste, improvisé à partir des productions de l’atelier.   

« Pour moi, le conte est un outil démocratique. Il permet l’appropriation d’une part de l’histoire universelle et la rencontre avec le patrimoine. C’est un outil pédagogique  par sa faculté à développer  le goût de l’école et l’apprentissage. C’est un levier supplémentaire pour aller les uns vers les autres, ou simplement vers soi. »  Kamel Zouaoui

Kamel Zouaoui est le parrain de cette onzième édition de la parole francophone.

Le cri des minuscules

Compagnie Ne dites pas non, vous avez souri (Caen 14)

Conte musical et visuel – Scène professionnelle

Dans ce conte musical et visuel, la parole cède la place aux ombres et lumières colorées. On y rencontre des petites créatures de papier articulées qui dansent sur les astuces sonores de musiciens bricoleurs. La trompette se mélange aux bruits des ressorts, les sons du clavier se transforment au fur et à mesure, et l’histoire se crée devant nous : un monde magique où un homme en chapeau tombe amoureux d’une insecte ailée. Mais il y a toujours un hic dans une histoire…

Les artistes y abordent le rapport de l’être humain à la nature, rapport à l’autre, au différent, à l’inconnu. Toute la place est faite à l’imaginaire du jeune spectateur, cette fresque vivante singulière et d’une force poétique rare se situe quelque part entre  candeur enfantine et étrangeté de l’univers des rêves. Laissez-vous emporter…

Une première collaboration du festival avec un musée de Honfleur, où deux univers se répondent en écho. Merci Monsieur Satie !

Distribution :

Amélie Delaunay – Création visuelle et manipulation des marionnettes, vidéos

Simon Deslandes – Composition musicale, cornet à pistons, bruitages

Emmanuel Piquery – Clavier, table sonore, tapette à mouche

Regarde plutôt la mer !

Kamel Zouaoui

Compagnie Les fils de Zouave (Paris – 75) – Scène professionnelle

Kamel Zouaoui est le parrain de cette onzième édition de la parole francophone et nous guide dans ce nouveau voyage. Bienvenue à bord !

Hugo est né dans le quartier du Panier à Marseille, âgé de 23 ans il est étudiant en sciences humaines à l’université de Marseille-Provence. Son père s’appelle Mouloud et sa mère, Denise. En quête de ses origines paternelles, il se décide à faire son premier voyage vers l’Algérie, à la découverte de ses racines, un bout de lui qu’il ne connait pas. Sur le pont principal du bateau, au milieu de la Méditerranée, Hugo va rencontrer Mérouane. Un échange initiatique s’engage. Hugo ne le sait pas encore, mais sa vie vient de changer…

Dans ce conte à tiroirs, Kamel Zouaoui compile les contes d’exil qu’il a composés à l’occasion de sa reconnexion avec l’Algérie, son pays d’origine. Des histoires la fois actuelles et poétiques, sensibles et drôles, parfaitement universelles !

Kamel Zouaoui est conteur et comédien. Il fut notre coup de cœur de l’édition 2015 avec les contes de Nasredine. Nous guettions le nouveau spectacle de ce conteur hors du commun, profondément humaniste, très investi auprès des jeunes de tous les milieux sociaux en France et à l’étranger. Il revient aujourd’hui avec ce nouveau spectacle, et cette même passion de la transmission au travers des arts et de la parole. Un lien fort qui nous unit.

Jeu et mise en scène : Kamel Zouaoui

Teaser du spectacle